• La lipoaspiration

     

     

    Les consultations - création du projet :

    En terme médical, la « liposuccion » correspond à la lipoaspiration. Elle consiste à supprimer radicalement et définitivement les excès de graisse localisés, mais ne constitue en rien une méthode d’amaigrissement, elle s’intègre dans le cadre d’une hygiène de vie adaptée.

    Le principe est d’aspirer grâce à des canules le tissu graisseux.

    Lors de deux consultations espacées de 15 jours, le chirurgien déterminera avec la patiente les zones à traiter, le résultat que l’on peut espérer.

    La lipoaspiration

     

     

    Cette intervention esthétique ne peut prétendre à une prise en charge par la sécurité sociale.

    Selon les cas, l’hospitalisation a lieu la veille ou le matin de l’intervention, la sortie étant autorisée dès le lendemain.

     

    La chirurgie :

    Chaque patiente est unique et relève d’une intervention adaptée aux zones à traiter et à ses souhaits.

    L’intervention se déroule sous anesthésie générale. Les incisions sont en général de 1cm, discrètes et dissimulées autant que possible dans les plis naturels.

    La quantité de graisse aspirée est adaptée à la qualité du revêtement cutané.

    En fin d’intervention, une panty ou une gaine de contention est mis en place.

     

    Après l’intervention : les suites opératoires :

    Les suites sont le plus souvent peu douloureuses, le recours à des antalgiques simples est suffisant. Cependant, une fatigue plus ou moins importante peut être ressentie les premiers jours.

    Un œdème et des ecchymoses (bleus) au niveau des zones traitées sont fréquents les premiers jours. Le port du vêtement de contention élastique est conseillé durant un mois.

      

    Le résultat :

    Il ne s’apprécie qu’après un délai de 10 mois, temps nécessaire au revêtement cutané pour se rétracter.

    Les rares imperfections de résultat sont en général accessible à un traitement chirurgical, pas avant un délai de 12 mois.